Mar-Avril 2015

Rencontres aux FRIGOS – 14.03.15

Chers Amis,

Merci à tous d’être venus à notre rendez-vous Top Secret aux Frigos samedi dernier le 14.03.15 et d’avoir répondu rapidement à mon appel par email.

Comme prévu nous avons pénétré l’antre d’un bâtiment immense et mystérieux, dont nous sommes après un long périple ressortis le sourire aux lèvres. En effet il fait sombre dans les Frigos car les rares fenêtres d’aujourd’hui ont été trouées par la volonté des hommes qui font vivre le lieu !

FRIGO-30

Hommes & femmes qui sont des artistes, artisans, musiciens, plasticiens, sculpteurs, tailleurs, photographes … et d’autres encore.

Extrait du site de l’Association APLD 91

Les 14 professions allant des architectes silencieux aux musiciens ou sculpteurs « bruyants » n’ont pu s’installer sous le même toit qu’à la condition d’être relativement bien isolés des uns des autres. L’isolation thermique a aussi un effet d’isolant phonique.

Les locataires des « Frigos » ont pu créer sans le vouloir le premier lieu en Europe qui ait une telle mixité. On appelle cela « mixité verticale », puisque distribuée superposée sur 5 étages. Cela n’a été possible que grâce aux caractéristiques tout à fait particulières du bâtiment.

Nous avons d’abord pénétré dans l’atelier de Jean Paul Reti – Sculpteur et Président de l’Association « les Frigos APLD91 » – qui nous a guidés tout du long en nous donnant beaucoup d’explications sur le lieu et les combats menés par l’Association aujourd’hui, tout en décrivant ses grandes sculptures murales.

Puis certains ont pris le monte charge bien décoré…


FRIGO-9

D’ autres, le célèbre escalier encore plus chargé de motifs…

FRIGO-24

Nous nous sommes arrêtés au second étage et découvert plusieurs salles de répétitions. Il y avait une jeune fille qui reprenait : PLEASE DON’T STOP THE MUSIC.

Nous avons grimpé au 3ème et sillonné des couloirs dont les murs sont couverts par les fresques des artistes du même étage. Les figures dansantes de Jérôme Mesnager venu en ami et les dessins grivois de Larrivaz nous y attendaient également.


FRIGO-15 KH Monaco 18 fev 2015 063

 

Une artiste nous a gentiment ouvert la porte de son atelier et nous avons pu jeter un œil dans un impressionnant bric-à-brac artistique … Décors de théâtre délirants, costumes, toiles, installations … La caverne d’Alibabart … Toujours sous le regard troublant des personnages de Paella Chimicos

11054364_10153066004270255_5864214806572151950_n

Et la sortie : des graffeurs étaient là, œuvrant sur les murs d’enceintes …

FRIGO-28

Puis les plus valeureux sont allés se restaurer au Prêt à Manger pour entamer une ballade street art dans le 13ème au rendez-vous : C215, OBEY, BTOY, INTI, VHILS, ALAPINTA…

Si vous voulez notre parcours (26 minutes) c’est ici !

Difficile de faire mieux de son samedi !

Merci BEAUCOUP à vous & à Jean-Paul Reti

Pour peut-être vous aussi visiter les Frigos, prenez contact directement avec eux ici  ou contactez moi par FB, Twitter ou email (socutesoculture@gmail.com) pour que – je dis bien peut-être – nous y retournions en petit groupe de 20 max.

SCSC

Toutes les photos ici

Publicités
Par défaut
Jan-Fev 2015

La dernière vague !

Hokusai au Grand Palais vous le savez c’est fini, et nous n’avons plus que la superbe édition de thé au gingembre du Palais des Thés pour nous consoler nos yeux pour pleurer …

Alors pour surfer un peu sur votre nostalgie et solliciter votre curiosité de chineur, So Cute vous propose un petit défi pendant sept jours à partir de MAINTENANT pour gagner un poster de La Vague de Kanagawa (61X44 cm) qui vous sera livré chez vous gracieusement et offert par Allposters.fr (Merci).

Vous n’êtes pas sans savoir que l’estampe La Grande Vague de Kanagawa d’Hokusai (réalisée en 1830 – époque Edo) est – de part sa force picturale – l’une des images artistiques la plus reprise, copiée, collée, détournée du monde entier ! Au point même d’être presque aujourd’hui vide de sens pour ceux, malheureux qui ne l’auraient connue qu’à travers LA PUB ou UNE MARQUE !

Le mal est fait.

Le défi de So Cute est simple : quels ont été les détournements bêtes et grotesques de La Vague par des pubards sans génie (vous trouverez un monceau d’images sur internet) ? Quelles en sont au contraire les plus belles imitations (pareil beaucoup d’images disponibles en ligne) ?

Trouvez les images les + folles (fresques, tatouages, pubs, tous les détournements sont attendus) postez les sur la page FB de So Cute ou sur twitter #mavague avec idéalement un petit contexte, tirage au sort dans 7 jours !

Bonne chance, j’ai hâte de voir vos trouvailles !

SCSC

Par défaut
Mar-Avr 2014

THE GREAT BLACK MUSIC – vendredi 18 avril 2014 à 20h – prends ton billet !

The Great Black Music

Hello People ! So Cute So Culture est de retour pour le SWING, Le ROCK, le BLUES, l’AFROBEAT, Le HIP et Le HOP !

Oui je vous donne rendez-vous vendredi 18 avril à 20h00 à La Cité de la Musique pour l’exposition événement THE GREAT BLACK MUSIC ! BIM !

(Je vous conseille de réserver à l’avance pour 20h pétantes car le tour de 21h est déjà complet !)

Nous pourrons danser, découvrir des morceaux de musique inédits, des sons et des instruments auxquels la musique d’aujourd’hui doit beaucoup, pour ne pas dire TOUT !

De Salvador de Bahia à Porto Rico, de Carthagène à New York, les musiques créées par les populations noires sur le continent américain ont considérablement influencé la musique moderne. Elles font désormais partie d’un patrimoine commun et universel. Nées dans l’humilité de la condition d’esclave, ces musiques ont inventé une liberté que les Noirs ne possédaient pas encore.

Par un curieux renversement des choses, elles ont fini par incarner tout ce que l’Amérique avait réellement produit de neuf et d’original. Car du métissage des cultures est né de l’imprévisible et de l’inouï. 

Je vous invite à consulter le site de l’exposition et peut-être à télécharger l’application de l’expo afin de profiter à fond pendant la visite et de garder en mémoire vos morceaux préférés pour les ré-écouter à la maison.

La visite propose le récit de l’épopée des musiques noires à travers de nombreux extraits musicaux et audiovisuels. Elle s’organise en six salles thématiques.

Image

Pas la peine de préciser que la Galerie Lewis Watts avec ses photos de la Nouvelle Orléans va nous transporter bien loin le long du Mississippi, là où les hommes et les femmes ont tous une guitare dans les bras ou une trompette au bec !

1706921a_orig

Enfin voici quelques mots de présentation bien joliment écrits par le commissaire d’exposition, Marc Benaïche :

Des récits épiques des griots mandingues à la plainte mélodique des bluesmen du delta du Mississippi, des bouges de La Nouvelle-Orléans aux clubs de Manhattan, des rythmes yoruba à la naissance de l’afrobeat, des mélopées du maloya à la samba, des faubourgs de Kingston, où apparurent le ska et le reggae, jusqu’aux terrains vagues du Bronx où surgit le hip-hop : la voix, le souffle, les rythmes, l’âme de millions d’esclaves déportés depuis les côtes africaines jusqu’aux Amériques ont généré une constellation de musiques d’une richesse inouïe.

Cette saga n’est pas spécifiquement américaine, africaine, caribéenne ou européenne. Elle est tout cela à la fois. Après quatre cents ans de servitude liée à l’une des plus grandes tragédies humaines, la terreur raciale a laissé place à une immense explosion de créativité et de liberté, que la musique depuis lors n’a eu de cesse d’exprimer. Ces musiques noires façonnent la culture populaire mondiale et transcendent toute conception ethniciste ou nationaliste.

Avec l’exposition Great Black Music, nous avons souhaité raconter, montrer, exposer cette formidable épopée musicale qui a traversé les siècles et les continents, et qui continue de nous impressionner, laissant à chaque génération son lot d’émotions et de mémoires marquées par un refrain indélébile, une vibration ou un groove inimitable.

En attendant donc ce grand moment écoutez la playlist de l’exposition !

NSP_great_black_music-620x210

Ensuite à 21h30 nous nous restaurerons chez Moussa l’Africain – toujours dans le thème – où il se joue de temps en temps, des concerts.

african-music-hall-paris-13891592931

20h00 Cité de la Musique, 221 avenue Jean Jaurès, 75019 Paris

Métro : Porte de Pantin

21h30 Moussa l’Africain, 25 avenue Corentin Cariou, 75019 Paris

Métro : Porte de la Villette

POUR RSVP – cliquez ici

Par défaut
Jan-Fev 2014

Because I’m happy !!! Clap along if you feel like happiness is the truth

Chers amis, je vous donne rendez-vous le mardi 21 janvier à 20h00 à la Gaîté Lyrique afin de découvrir le Happy Show, une exposition graphique qui ne manquera pas de vous plaire, dans un lieu atypique et beau que So Cute affectionne.

Le Happy Show c’est la tournée mondiale (Philadelphie, Toronto, Los Angeles, Paris et plus loin encore) de Stefan Sagmeister, un designer autrichien  qui mélange topographie et imagerie de façon surprenante pour … Notre plus grand plaisir !

tumblr_m0s2y8Ukep1r5pkgr

Mais vous le connaissez peut-être déjà car ce new-yorkais d’adoption a dessiné des pochettes d’albums mythiques, telles que celles des Rolling Stones, de Lou Reed ou de David Byrne.

Cette « exposition-exploration » est axée autour d’un thème simple (et rarement abordé de façon directe – comme c’est le cas ici) : LE BONHEUR.

Selon Sagmeister le bonheur est jaune et peut impliquer des singes, des bananes, des œufs du café … Et qu’importe !

Tout commence en tirant une carte…

Jeu de piste de la JOIE ou Cluedo de l’allégresse c’est à cela que vous convie So Cute mardi prochain le 21 janvier – tarif de groupe accordé de 5€ chacun.

Je vous laisse explorer le Tumblr tout jaune et beau de Sefan !

Pensez à tweeter le jour J  #TheHappyShow

Plus d’informations sur le site de la Gaîté.

Ensuite à partir de 21h30, nous continuerons sur le même thème du YELLOW HAPPINESS – en se rendant au Bistrot Urbain dans le 10ème, cuisine inventive et bien reçue par la critique avec -30% sur l’addition pour les commandes à la carte (grâce à la Fourchette)… Le tout dans un joli décor graphique … Je pense que nous ne serons pas déçus et passerons un bon moment ! J’espère vous y voir !

img-max-y1000-DSC_3272

20h00 @ Gaîté Lyrique
3 bis rue Papin
75003 Paris
Métro : Réaumur-Sébastopol / Arts et Métiers / Strasbourg Saint – Denis ligne 3, 4, 8, 9, 11
RER : Châtelet les Halles (A, B, D)
Bus : Arrêt « Réaumur-Arts et Métiers » – lignes 20, 38, 47, Noctiliens : N12, N14, N23

21h30 @ Bistrot Urbain
103, rue du Faubourg Saint-Denis
75010 Paris
Métro : Château d’eau

See you Soon

SCSC pour RSVP cliquez ici !

Par défaut