Balade du dimanche sur la Côte d’Azur avec Jean Cocteau !

Au cours de cette balade vous allez surtout apprécier des œuvres « in situ ». Ces œuvres auxquelles il faut aller, qu’on ne voit qu’en photos et qui sont directement inspirées et influencées par leur situation géographique.

La peinture sur les murs – dont la vie dépend de celle du bâtiment qui l’accueille – j’adore ça et Cocteau aussi !

Une fois sur la Côte d’Azur – commencez au plus loin :

MENTON

  1. La Salle des Mariages (1957)

Vous arrivez à Menton direction l’Hôtel de Ville. Vous demandez la salle des mariages qui est ouverte au public* et payez le tribut de 2€ pour pénétrer (seules comme ce fut notre cas) dans la salle où un enregistrement se met en route et vous explique chacune des fresques qui recouvrent les murs et le plafond.

Ce qu’on aime c’est : le couple de Mentonnais sur le mur de face, les Mariannes revisitées, les chaises recouvertes de velours framboise et le tapis imprimé léopard qui traverse la salle … Le mariage à Menton ça fait rugir !

IMG_3407

* La salle des mariages Jean Cocteau est ouverte tous les jours de 8h30 à 12h et de 14h00 à 16h30 sauf le samedi, le dimanche et les jours fériés

Visitez de la salle des mariages de Menton comme si vous y étiez ici

  1. Le Musée du Bastion

A pied vous vous rendrez au Musée du Bastion. Charmant fortin sur la mer que le maire de Menton a confié à Jean Cocteau pour le remercier d’avoir réalisé la salle des mariages en 1958. L’artiste en a fait un musée personnel, où vous verrez aujourd’hui une série de pastels et plusieurs céramiques.

IMG_3459

Vous apprécierez surtout les belles mosaïques de galets à l’extérieur et à l’intérieur du Bastion comme ce couple de pêcheurs mentonnais et le lézard du midi, métaphore de la « paresse du sud »…

Plus d’informations sur le Bastion ici !

  1. Le Musée Cocteau

A 5 minutes à pied du Bastion, vous verrez LE musée Cocteau, inauguré en novembre 2011 et bâti par Rudy Ricciotti.

IMG_3446

Ce qui nous frappe c’est l’architecture extra plate du lieu, mais on aime voir la mer depuis les salles d’exposition. On retrouve notre salamandre de galets sur un grand parvis devant l’entrée du musée.

Le Musée Cocteau renferme un secret, une passion… Celui de sa collection, 1800 œuvres offertes à la ville de Menton par Séverin Wunderman en 2005, homme d’affaires d’origine Belge et collectionneur de Cocteau depuis ses 19 ans ! L’artiste et son fan ne se rencontreront jamais et le collectionneur décèdera avant la pose de la première pierre.

Je vous invite à lire cet article sur Séverin Wunderman – une vie entière pour Cocteau, du Figaro.

Plus d’informations sur l’inauguration du Musée Cocteau ici.

Ecoutez surtout l’interview de Rudy Ricciotti, l’architecte traître & maniériste

VILLEFRANCHE SUR MER

Maintenant direction Villefranche sur Mer et la Chapelle Saint Pierre (1957).

Vous ne pourrez pas prendre de photos dans cette micro chapelle entièrement décorée à l’intérieur et sur la façade par Jean Cocteau. Propriété de la prud’homie des pêcheurs de Villefranche, la chapelle et son image sont jalousement gardés ! Alors regardez bien autour de vous. (Et n’essayez pas de prendre de photos en douce il paraît que les pêcheurs peuvent vous assigner une amende de 500€ – super sympa !)

Sur les murs, vous distinguerez 5 scènes : 2 évoquant la vie méditerranéenne (comme un hommage aux gitans des Saintes-Maries de la Mer) et 3 autres relatant des épisodes de la vie de Saint Pierre.

IMG_3468

Ce stop, qui vous coûtera 2€ et peut-être un peu d’attente car étrangement la chapelle est ouverte moins longtemps dans la journée en été que pendant l’année, est très certainement le plus charmant et coloré de la balade.

ST JEAN CAP FERRAT

Rendez-vous à la la Villa Santo Sospir où tout a commencé… Avant Menton et Villefranche, il y avait la Famille Weisweiller.

C’est au printemps 1950 que Jean Cocteau est invité par la mécène d’Art Francine Weisweiller (récemment rencontrée sur le tournage des Enfants Terribles) dans sa magnifique villa du Cap Ferrat.

Il tombe sous le charme et séjournera de nombreux mois, plusieurs années durant, dans la « villa tatouée »… Car Jean Cocteau a un projet… Les murs blancs de la villa l’appellent et soutenu par l’enthousiasme de la maîtresse de maison il les peint avec la technique de la fresque « a tempera » : mélange de poudres de couleurs et de lait cru.

IMG_3502

Tapisserie de Judith et Holopherne

Le résultat est magnifique et la visite plus qu’agréable aux côté d’Eric Marteau, ancien infirmier de Mme Weisweiller et aujourd’hui régisseur de la Villa Santo Sospir.

Pour venir visiter la sublime Villa Santo Sospir où tout y est du temps de Cocteau c’est ici,  sur rendez-vous 12€ par personne.

(Pour la petite histoire nous sommes revenues en stop – toutes ces visites sont plus faciles à faire en voiture !)

A lire et regarder ici sur culture box > Mettez vos pas dans ceux de Cocteau à la villa Santo Sospir

Il ne manque à cette journée visite que la visite de :

  • La Chapelle de Notre Dame de Jérusalem à Fréjus
  • Le Centre Méditerranéen du Cap d’Ail …

Ca sera pour un prochain voyage, en attendant à vous de m’envoyer des photos !

SCSC

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s